Exemples d’usages des innovations de la Fondation

 

BRIOCH

Campagne de prévention du diabète et de l’HTA auprès des salariés de la Boulangerie.

Avec le soutien d’AG2R LA MONDIALE, des programmes de prévention innovants ont été déployés auprès des boulangers et pâtissiers.

 

DECOUVRIR LA CAMPAGNE

 

L’hypertension artérielle (HTA) est la principale maladie chronique et la première cause de décès cardio-vasculaires en France et dans le monde. 15 millions de Français sont concernés(1). Malgré cette prévalence importante, beaucoup ne sont pas traités car les symptômes se manifestent peu. Ainsi, 5 millions d’hypertendus le sont sans le savoir(1). Or, non diagnostiquée ou mal soignée, l’HTA peut provoquer de graves pathologies neurologiques (accident vasculaire cérébral) et cardiologiques (infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque…).
Face à cet enjeu de santé publique majeur, AG2R LA MONDIALE se mobilise depuis plus de 10 ans aux côtés de la Fondation de recherche sur l’hypertension artérielle. D’ambitieuses campagnes de dépistage ont ainsi été menées avec les branches professionnelles de la boulangerie artisanale et de la pâtisserie, dont les travailleurs sont particulièrement exposés. Alliant prévention de proximité et solutions de e-santé, elles ont permis une meilleure prise en charge des salariés hypertendus.
Quelles sont les particularités de l’hypertension artérielle?
Pr Xavier Girerd : L’HTA est une maladie silencieuse. C’est aussi la plus fréquente en entreprise, car elle touche des gens jeunes. On peut faire un infarctus à 35 ans! Il est donc indispensable de mesurer sa tension régulièrement, dès l’âge de 30 ans. Et de réduire les principaux facteurs de risque : excès de poids, sédentarité, consommation excessive de sel et d’aliments contenant du sel caché (pain, fromage, plats préparés, cubes aromatiques, etc.)…
Pourquoi intervenir auprès des professionnels de la boulangerie et pâtisserie ?
Pr Xavier Girerd : Les métiers à horaires décalés sont plus exposés, car la désorganisation du sommeil et du rythme des repas favorise le surpoids et l’obésité. Or, ces travailleurs sont souvent éloignés du système de santé et n’ont désormais plus qu’une visite médicale au travail tous les cinq ans. Beaucoup passent donc à travers les mailles du dépistage.
 
En quoi l’action d’AG2R LA MONDIALE et de la FRHTA auprès de ces salariés est-elle particulièrement innovante?
Pr Xavier Girerd : Elle s’appuie sur nos applications d’autodépistage et d’automesure, très simples d’utilisation et qui préservent l’anonymat et la sécurité des données. La première campagne a débuté en 2017. Plus de 13 000 boulangeries ont reçu un kit contenant un tensiomètre connecté et une tablette avec un questionnaire de santé. Résultat: sur 20 000 personnes détectées, 30 % étaient hypertendues ! Dans le programme Opéra, en cours auprès des pâtissiers, le tensiomètre est directement livré au domicile des salariés à risque, après l’évaluation en ligne de leur profil artériel. Ils peuvent ensuite bénéficier de séances de coaching personnalisées, réalisées par des professionnels desanté et entièrement prises en charge par AG2R LA MONDIALE. Même principe pour l’opération Brioch Diab en boulangerie artisanale, qui comprend en plus un volet prévention du diabète.

 

OPERA

Observatoire chez les Pâtissiers de l’Evaluation du Risque Artériel

La FRHTA a été sollicitée par la commission paritaire de la pâtisserie artisanale pour promouvoir un observatoire et une évaluation du risque artériel et que soit menée cette enquête chez les salariés de la pâtisserie artisanale.
Pour mener à bien ce projet, la FRHTA a confié à PHARMEDICOM et à SOLUTIONS SANTE DIGITALE la mission d’apporter leurs compétences reconnues dans les domaines des outils numériques et de e-santé pour réaliser le projet OPERA (Observatoire chez les Pâtissiers de l’Evaluation du Risque Artériel).
Le projet OPERA a pour but de réaliser un autodépistage du risque artériel chez les salariés de la pâtisserie artisanale et de proposer une participation à des séances de coaching pour lutter contre le risque artériel.

 

INOHTA

Le projet INOHTA développe une solution de télémédecine avec télé-surveillance et télé-expertise à l’usage des médecins généralistes pour le suivi des hypertendus traités.

L’étude INOHTA-1 teste l’hypothèse que la mise à disposition d’une télé-expertise, par un spécialiste de l’HTA, améliore le contrôle tensionnel chez 20% des hypertendus non contrôlés.
 
INOHTA est un projet pilote de télémédecine compatible avec la plateforme de télémédecine INOVELAN/AGFA, réalisé sous la responsabilité scientifique de la FRHTA, mené au bénéfice des médecins de 15 Maisons de Santé Pluri-professionnelles de l’ARS Bourgogne/Franche Comté.

En savoir plus

Choisir un tensiomètre
Réaliser un autodépistage
Réaliser une automesure
Comprendre l'HTA
Nous suivre
Faire un don